Navigation Menu

Scones au gruau canneberges et gingembre 

Scones au gruau canneberges et gingembre 

Si vous êtes à la recherche d’une nouvelle gourmandise pour l’heure du thé, ajoutez des canneberges et du gingembre à des scones classiques que vous aimez. Quelque chose nous dit que cette variante sucrée et fruitée vous plaira un tantinet de plus. 

0 évaluations

Ingrédients

  • 1 1/3 tasse/325 mL de farine tout usage
  • 1 tasse/250 mL de Gruau gros flocons à 100% de grains entiers Quaker® ou de Gruau rapide a 100% de grains entiers Quaker® (non cuit)
  • ¼ tasse plus 1 c. à soupe/75mL de sucre granule, divisés
  • 2 c. à thé/10 mL de poudre à lever
  • 1 c. à thé/5 mL de gingembre moulu
  • ½ c. à thé/2,5 mL de bicarbonate de sodium
  • ½ c. à thé/2,5 mL de sel
  • ½ tasse/125 mL (1 bâtonnet) de margarine ou de beurre refroidi coupé en morceaux
  • 3/4 tasse/175 mL de canneberges sucrées séchées
  • 1 oeuf
  • 1/3 tasse/75 mL de yogourt nature sans gras

Préparation

  1. Chauffer le four à 400 °F.
  2. Dans un grand bol, mettre la farine, le gruau, 1/4 de tasse de sucre, la poudre à pâte, le gingembre, le bicarbonate de soude et le sel; bien mélanger. Avec une fourchette ou les doigts, lier le beurre aux ingrédients secs jusqu’à l’obtention d’un mélange granuleux. Incorporer les canneberges. Dans un petit bol, combiner le yogourt et l’œuf; bien mélanger. Ajouter aux ingrédients secs d’un trait. Mélanger à la fourchette jusqu’à consistance lisse.
  3. Mettre la pâte sur une surface enfarinée. Pétrir délicatement 8 à 10 fois. Mettre sur une plaque à biscuits non graissée. Façonner en un cercle de  8 po de diamètre. Saupoudrer du sucre restant. Couper en 8 pointes. Séparer les pointes légèrement.
  4. Cuire 12 à 14 minutes ou jusqu’à ce que les scones soient légèrement dorés.
  5. Séparer les scones et les mettre sur une grille. Servir chaud.

Dans le cas des biscuits et des scones légers, tendres et friables, lier la margarine ou le beurre aux ingrédients secs jusqu’à consistance granuleuse grossière. Après avoir incorporé les liquides, manipuler la pâte le plus délicatement possible et le moins possible.